Cette désignation, pas si couramment connue du grand public, désigne aussi des rayonnements électromagnétiques.

Les frontières de l'Empire Romain furent établies à l'époque sur des lignes de failles! On était donc très conscient, il y a plus que 2000 ans, qu'ils existent des radiations et des champs invisibles sur notre terre. Cette connaissance des rayonnements telluriques est répandue depuis des siècles en Extrême-Orient aussi.

Une faille est un plan ou une zone de rupture le long duquel deux blocs rocheux se déplacent l'un par rapport à l'autre. Ce plan divise un volume rocheux en deux compartiments qui ont glissé l'un par rapport à l'autre. Ce déplacement et la déformation cisaillante sont dus aux forces exercées par les contraintes tectoniques qui résultent de la tectonique des plaques.

Dormir et rester sur un faille perturbe la psyché. La plupart des hommes qui vivent, travaillent et/ou dorment sur une faille, sont enclins à des perturbations de conscience et deviennent facilement agressifs ou dépressifs.

Dans les bâtiments construits sur une faille on se querelle souvent et à haute voix. Des gens qui habitent dans des maisons « chargées par une faille », sont plus suicidaires que d’autres personnes. Couples habitant un tel endroit se séparent souvent « en très peu de temps ».

Un déménagement qui a l’air d’être positif peut s’avérer moins positif en quelques semaines; sans que les gens savent pourquoi …

Les failles existent depuis l'échelle microscopique (millimétrique) jusqu'à celle des plaques tectoniques (plusieurs centaines de kilomètres). Les grandes failles se trouvent aux limites de plaques et aussi au sein des zones déformées intraplaques.

La faille la plus connue est la Faille de San Andreas, située en Californie.


>• prochaine rubrique: Ley-Lines

>• sommaire: Ondes telluriques

BIOTAC GEO LINE

Engineered in Switzerland
Made in Germany with Love and Compassion