En 1933, le médecin militaire Dr. Victor Rambeau de Marburg a répété la tentative du Baron Gustav von Pohl en contrôlant (avec des baguettes et pendules) trois petit villages proches de Marburg.

Les résultats était époustouflant: tous les cas des gens atteint de cancer (vivants ou pas) coïncidaient avec des "fractures géologiques" … c'est-à-dire que tous les personnes séjournaient sur des endroits pathogènes (nocif pour la santé). Dans l’évaluation de ses recherches, il écrit: "Nous avons cherché des maisons qui ont été construites sur un terrain géologiquement non perturbé dans lesquelles il y avait des habitants qui souffrent de maladies cancéreuses. Mais nous n'avons pas trouvé une telle maison! "

Si vous parvenez à vous procurer le livre suivant, foncez !

BIOSTRAHLEN
Der Mensch im Strahlungsfeld von Kosmos, Erde und Umwelt.

Ce que les deux auteurs (Mayer/Winklbaur) ont publié sur plus de 200 pages est tout simplement sensationnel!

L’Association pour la prévention du cancer de Baden a financé une vaste étude dans le cadre de laquelle plus de 120 soi-dit «maisons cancérigènes» ont été examinées. Des médecins expérimentés et des radiesthésistes renommés étaient impliqués.

Les résultats ont également été époustouflant : tous les bâtiments examinés se trouvaient sur ce que l'on appelle "Stör-Zonen" (zones perturbatrices). À part d'avoir détecté la présence d'ondes telluriques nocives, des émanations radioactives ont été détectées.


>• prochaine rubrique: Hoffmann-La Roche

>• sommaire: ondes telluriques

BIOTAC GEO LINE

Engineered in Switzerland
Made in Germany with Love and Compassion