La troisième référence intéressante sur le PHAROS II que nous publions ici parvient d’une maison médicale qui s’occupe des personnes souffrantes d’Alzheimer et de Parkinson. En été 2010 la direction administrative de cet établissement nous a contacté pour se renseigner s’il y existe la possibilité d’harmoniser le réseau Wi-Fi interne.

Ce contact a eu lieu grâce à un membre de famille d’une de leur patiente. Elle serait même prête à financer l’harmonisation du bâtiment.

Par respect et pour garder la discrétion ont nous a demandé de venir faire les analyses au dehors des heures de visite et, en même temps, la personne responsable nous disait : « Pour vous dire la vérité : je ne crois pas du tout à cette fumisterie. Tout se déroule que dans les têtes des gens hyper-sensibles. Mais le conseil administratif m’a forcée de vous contacter ! »

Eh bien …. un dimanche très ensoleillé, après avoir fixé le rendez-vous, nous avons analysé (comme convenu) cet établissement. Après l’analyse -qui durait qu’une petite heure- nous avons déterminé l’emplacement du PHAROS II.

Afin de pouvoir éviter des questions « inutiles » de la part des visiteurs et employés (qui ne sont toujours pas informés des mesures) nous avons -sur les instances des responsables- placé le PHAROS II dans un placard qui est fermé à clé. La clé de ce placard est gardée par le directeur.

Déjà deux semaines après notre visite la même personne qui nous avait téléphone auparavant nous a contacté : « Comme vous le savez, je ne crois pas du tout à tel c.…. mais ce que nous avons pu constater et ceci :

De toute apparence nous employé(e)s sont beaucoup moins stressé(e)s ; malgré que nous n’avions pas communiqué du tout votre intervention. Et comme vous le savez, nous soignons dans notre établissement des gens qui nécessitent toute notre attention.

Et, deux semaines plus tard, pour la deuxième fois, la même personne nous téléphone en nous communiquant : « Excusez-moi. J’ai vraiment la peine à comprendre : Le truc le plus inexplicable -surtout pour moi- est le fait que chez TOUTES les patientes nous avons pu diminuer le dosage des médicaments. Et ceux d’entre eux qui peuvent encore bien communiquer nous disent qu’ils se sentent beaucoup mieux depuis quelques jours ! »

Même nous, nous qui avons placés le PHAROS II, nous ne nous pouvons pas expliquer à 100% tout ce qui se passe des fois. Toutes les analyses médicales qui étaient menées depuis l’introduction du PHAROS II montrent, que l’état de santé de pratiquement toutes les patientes s’est apparemment amélioré.

>• Feedback * Vaches
>• Feedback * Cabinet médical
>• Feedback * Maison médicale


>• choisir un PHAROS II dans notre WEB-Shop

FENG SHUI Line

Engineered in Switzerland
Made in Germany with Love and Compassion