Une particule Tachyon consiste en principe de trois components :

>• 3 components « Plus »
>• 3 components « Minus »
>• 3 components « Être »

Néanmoins c’est un fait qu’un Tachyon ne se compose ni de trois «Plus», de trois «Minus», ni de trois éléments «Être». À savoir qu’une telle composition n’amènera au fait qu’un Tachyon reposerait en lui-même. Un Tachyon se compose toujours d’une combinaison de ces trois éléments. De plus les Tachyons forment toujours des champs subtils qui peuvent atteindre différentes tailles.

>• si les éléments « Plus » prédominent, les Tachyons « transportent »
>• si les éléments « Minus » prédominent, les Tachyons « enlèvent »
>• si les éléments « Être » prédominent, les Tachyons « sont »

Par ailleurs vous pouvez vous imaginer que les Tachyons se comportent de la même façon comme un rideau de brume et qu’ils existent toujours en quantité inimaginable et qu’ils communiquent entre eux : comme des nuées d’oiseaux et comme des nuées de poissons quand ils se dirigent ou quand ils nagent au même moment dans la même direction. Le scientifique Rupert Sheldrake a décrit ce comportement comme «manifestation morphogénétique».

La science décrit un Tachyon comme particule théorétique contenant de l’énergie, dotée d’une masse imaginaire, qui se déplace plus vite que la lumière. Théorie ;-)

Selon des déclarations des scientifiques Japonais le potentiel d’énergie s’élève à plusieurs millions de joules par centimètre-cube. Ils contiennent un écoulement à potentiel de vitesse d’environ 800 millions de volts, soit 100 à 1000 fois plus élevé que l’énergie du soleil.

L’énergie des Tachyons est gratuite et elle est disponible à titre indéterminé.

L’énergie des Tachyons est ubiquitaire; c'est-à-dire qu’elle est disponible pour chaque peuple et pour chaque pays. L’énergie des Tachyons peut être «récoltée» polycentrique : à chaque endroit sur cette terre et à volonté illimitée : sans créer de l’insuffisance.

La longueur d’onde des Tachyons s’élève à environ 10 puissance 23.

L’énergie des Tachyons ne mène pas à la pollution environnementale parce qu’ils ne se forment ni des éléments radioactives, ni des gaz d’échappement toxiques et ni d’autres toxines nocives.

Ils y en existent plusieurs possibilités techniques de se servir de l’énergie des Tachyons. Ci-dessous je vous présente quelques unes :


Exploitation - I

A travers l’exploitation directe de la „tempête gravitationnelle" avec l’aide du flux de la gravité quantique. Cette forme d’utilisation se prête à transformer l’énergie de la gravitation en énergie électrique : comme remplacement des centrales nucléaires, centrales thermiques au charbon, chauffage au mazout, moteurs de voitures, etc. etc.



Exploitation - II

Par des «antennes» avec lesquelles l’énergie des Tachyons est dirigée vers des «condensateurs» hautement performants, «métamorphosant» cette énergie à travers des solénoïdes qui modifient le courant alternatif en courant continu.



Exploitation - III

A travers la technologie «champs-vide» qui -entre autre- se base sur la théorie que deux ondes d’énergie s’annulent. Dans un «champs-vide» des structures moléculaires se laissent transformer d’une «structure chaotique» en «structure harmonieuse». Ce phénomène s’appelle entropie négative ou neg-entropie. Grâce à cette technologie des matériaux adéquates deviennent des «antennes» et attirent des particules tachyoniques. C'est avec cette technique qu'il nous est possible de tachyoniser nos produits BIOTAC Line©.


>• prochaine rubrique: L'effet anti-entropique

BIOTAC LINE

Engineered in Switzerland
Made in Germany with Love and Compassion